Premières impressions sur Scribay Premium

Catégories Vie d'auteure

Je suis inscrite sur Scribay depuis plusieurs mois. Vous ne connaissez pas ? Il s’agit d’une plateforme dédiée à l’écriture et au partage de textes. Une sorte de réseau social des auteurs, qui permet de poster, lire et/ou annoter des romans, nouvelles ou poèmes. J’y ai moi-même partagé quelques textes, mais jusque là, je n’ai pas fait une utilisation intensive de la plateforme. Et pour cause : étant administratrice de forum, j’ai ma propre plateforme à gérer, avec une communauté à laquelle je suis attachée et qui me prend pas mal de temps. Scribay ne m’apportait donc pas assez d’outils et de nouveautés pour que j’y trouve un réel intérêt. Mais ça, c’était avant (peut-être).

Il y a quelques jours, les fondateurs du site m’ont proposé de tester l’offre Premium qu’ils viennent de lancer. Bien sûr, j’ai accepté avec grand plaisir ! J’écrirai deux articles suite à cet essai : celui-ci, avec mes premières impressions sur l’offre, et un avis plus détaillé après les trois mois d’essai. Je précise que c’est un partenariat, mais que je compte bien dire ce que j’en pense, en toute transparence.

Présentation de l’offre

Vous pouvez lire ici le texte de présentation de l’offre Premium. Pour 19,90 € par mois, Scribay vous propose d’avoir accès à un ensemble d’outils d’aide à l’écriture d’un roman. Le mot d’ordre : l’écriture augmentée. Une plateforme et des algorithmes destinés à nous simplifier la tâche, pour que tout le monde puisse écrire un roman. Sur le papier, cela donne très envie, d’autant plus que c’est sans engagement. Pour le lancement, vous pouvez tester un mois gratuit avant de décider si l’offre vous convient et vous satisfait, ce qui est plutôt honnête et appréciable.

Au-delà de ça, je trouve que c’est super qu’il existe une telle plateforme (française en plus !), qui met des outils en place pour ses auteurs. Dans trois mois, je vous dirai ce que je pense du rapport qualité / prix, mais pour le moment, cela me semble correct. Récapitulons, donc. L’offre Premium propose les outils suivants :

  • Un mode Parcours, « Quête et aventures », qui propose de nous guider dans l’écriture d’un roman à travers un ensemble de vidéos didactiques et d’étapes qui permettent d’organiser la rédaction ;
  • Un mode Canevas qui invite à la réécriture d’histoires connues, comme Dracula, Le Petit Chaperon Rouge ou Les Trois Mousquetaires en prenant leur structure pour canevas ;
  • L’Entraînement, un outil qui génère automatiquement des consignes, des petits défis pour écrire sans pression et délier sa plume en cas de manque d’inspiration ;
  • Un outil « Mon programme d’écriture » qui permet de définir son propre objectif hebdomadaire et de visualiser très rapidement son avancement.
Exemple de consigne générée par l’outil
La visualisation des objectifs

Mes premiers pas sur Scribay Premium

En toute honnêteté, je pense que je n’utiliserai pas beaucoup les modes Canevas et Entraînement. J’ai mes propres méthodes pour vaincre le syndrome de la page blanche. De plus, je n’aime pas trop relever des défis littéraires seule dans mon coin. Cela dit, ça n’engage que moi. L’intérêt d’une telle plateforme n’est pas tant d’être utilisée à 100% par tous ses utilisateurs, mais que chacun y trouve son compte. Et je n’ai aucun doute sur le fait que ces fonctionnalités se révèleront utiles à certains auteurs, ne serait-ce que pour libérer leur créativité.

Par contre, je suis beaucoup plus intéressée par le mode Parcours, « Quête et aventures ». Au premier abord, j’avais un peu peur qu’il s’adapte mieux aux auteurs structuraux. Il faut savoir que pour cette raison, je n’ai jamais vraiment adhéré aux logiciels d’aide à l’écriture comme Scrivener. Ils me semblaient trop carrés et je ne m’y sentais pas à l’aise. Mais les fondateurs de Scribay précisent bien que leur méthode est aussi valable pour les auteurs scripturaux qui fonctionnent sans canevas, donc j’ai bon espoir !

Je suis particulièrement enthousiaste en découvrant les modes « relecture » et « statistiques ». Ils offrent des fonctionnalités que je trouve précieuses pour un écrivain, par exemple :

  • Un outil qui analyse la longueur des phrases et des paragraphes,
  • Un autre qui souligne les adverbes en -ment (mine de rien, on en utilise plus qu’on ne croit…) et les répétitions lexicales,
  • Des statistiques sur les chapitres de votre roman (ça, c’est vraiment génial !).
Les outils statistiques proposés par Scribay Premium

Un contenu inédit : l’écriture d’un roman pas à pas

Mais ce n’est pas tout. Le mode Parcours offre aussi des vidéos pleines de conseils à chaque étape de la rédaction. Bien entendu, je n’ai pas encore eu le temps de toutes les découvrir, mais j’en suis assez impatiente. En effet, je pense que c’est dans ce genre de contenu que peut se trouver la vraie valeur ajoutée d’une telle offre. D’autant plus que le format vidéo a plein d’avantages par rapport à un livre ou des explications classiques. À voir, donc !

Pour le moment, je n’ai fait qu’un tour rapide du propriétaire. J’ai mis mes deux premiers chapitres sur Scribay Premium, et je vais continuer l’écriture sur la plateforme. Durant ces trois mois d’essai, je compte bien développer mon avis sur le contenu des vidéos et la méthode proposée. D’ici là, n’hésitez pas si vous avez des questions, j’essaierai d’y répondre au mieux !

6 commentaires sur “Premières impressions sur Scribay Premium

    1. Tout d’abord, bienvenue à toi sur mon blog ! J’ai parcouru le tien, que je trouve très bien fait. 🙂
      Je suis impatiente de savoir ce que tu en penses.

  1. Merci d’avoir fait cet article ^^ je me renseigne sur l’offre depuis qu’elle est sortie en hésitant à savoir si c’est quelque chose qui me conviendrait ou non ^^ du coup, ton article tombe à pic =) Je crois que je testerai un mois, histoire de voir ce que cela donne ^^

    1. Désolée d’avoir tardé à te répondre, ton commentaire était classé dans les indésirables o.O (incompréhensible)
      Bref.
      Je pense que je vais faire une vidéo de présentation, pour que les gens me voient un peu naviguer sur la plateforme et tester tous les outils statistiques. Je pense que ça t’aidera à visualiser !

Laisser un commentaire