Vie d'autrice

Quel écrivain êtes-vous ?

Ce matin, je suis tombée de ma chaise. La faute à un article de C. Kean, qui m’a fait découvrir un test de personnalité dédié aux écrivains. D’habitude, je n’accorde pas trop d’importance à ces tests. J’ai conscience que les résultats sont souvent rédigés de sorte que n’importe qui s’y reconnaisse au moins pour partie. Il n’empêche que ça m’amuse toujours, et qu’en voyant son article, je me suis dépêchée de faire le test. Je suis incorrigible, que voulez-vous ?

Premier constat, les questions sont très bizarres. J’y ai répondu en me demandant bien ce que cela pourrait leur apprendre sur moi et mon écriture. Ce que je bois pendant que j’écris ? Ce que j’étais dans un autre temps ? Quelle maison je serais ? J’étais perplexe. Mais si j’ai décidé de le partager avec vous, c’est parce que les résultats m’ont vraiment impressionnée.

JACARANDA :

Vous faites partie des derniers romantiques… Ou des nouveaux peut-être.

Votre sensibilité se manifeste dans une écriture retenue, toute en demi-teintes, comme votre sensualité à fleur de ligne s’accommode d’une certaine pudeur. Les aléas du coeur, leurs tortures et leurs enchantements sont votre pain quotidien; l’aventure votre élixir.

Un brin de mélancolie se conjugue avec l’intuition que, malgré tout, la vie peut recéler des trésors d’élégance, de charme et d’harmonie.

Ceux qui me connaissent un peu et me lisent depuis plusieurs années seront peut-être plus à même de dire si cela me correspond, mais personnellement, je me reconnais entièrement dans ce profil. Et je suis plutôt contente car cela m’a permis de découvrir un arbre magnifique dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Je n’ai plus qu’à en planter un dans mon jardin, hein.

Et vous ? Avez-vous fait ce test ? Quel résultat avez-vous obtenu ? J’avoue que je suis assez curieuse de découvrir toutes les cartes qu’il est possible de tirer. A vos clics !

 

 

8 Comments

    • Elodie

      Pas d’inquiétude, aucune blessure à signaler si ce n’est un bleu sur le derrière xD

      Ce que je trouve dingue, c’est qu’ils aient pu tirer du fait que je bois de l’eau en écrivant que j’ai une plume mélancolique. Haha. Ce sont sûrement des psychologues au taquet qui sont derrière tout ça.

  • Auriane EB

    J’ai été intriguée et ai moi aussi tenté le test… et je suis aussi jacaranda. Pour le coup, je suis déçue parce que je ne trouve pas que ça colle. Je n’estime pas avoir « une écriture retenue », ni une tendance au romantisme (dans sa signification littéraire. L’autre non plus, d’ailleurs). Et pourtant, je ne vois pas quelles autres réponses j’aurai pu sincèrement indiquer.
    Après avoir exploré les autres résultats, je me rends compte que rien ne correspond vraiment à l’image que j’ai de mon écriture. A la réflexion, peut-être que jacaranda est effectivement ce qui colle le mieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :