Flashback sur mes inspirations 2017 #2

Catégories Les étagères

Après un premier voyage du côté des beautés qui ont tapissé mon année 2017 et m’ont inspirée, je vous propose aujourd’hui un petit tour de mes inspirations livresques. 2017 fut une année riche en lectures : 79, très exactement. Forcément, dans ce tas de romans, il y a quelques coups de cœur…

« Vous pouvez raconter une histoire qui va s’ancrer dans l’âme de quelqu’un, devenir son sang, son être, sa raison de vivre. »

Comme je vous le confiais dans le questionnaire des écrivains de fiction, je rêve d’écrire une histoire d’amour. Grande. Merveilleuse. Une histoire qui saurait emporter ses lecteurs dans un tourbillons de sentiments ; une histoire qu’on ne pourrait jamais refermer totalement. Mais en attendant d’en être capable, j’en ai moi-même lu quelques-unes cette année, et elles m’ont bouleversée. Chacune d’elles m’a guidée dans la compréhension de ce qui m’émeut dans les romances. Elles m’ont fait toucher du doigt l’équilibre instable des amours contrariées. Ainsi, je me suis rendu compte que les nuances sont fondamentales lorsque l’on veut écrire une belle histoire d’amour. A chaque instant, l’auteur doit savoir créer l’impression que tout est possible – et en même temps… Tout est dans la circonstance, la vie qui éloigne les êtres malgré leur attirance.

Pourtant, je ne lis que peu de romances, d’ailleurs les romans que je vous montre n’en sont pas vraiment. A chaque fois, j’ai l’impression que le défaut des romans de ce genre est de renoncer à l’équilibre entre attirance et répulsion – deux contraires qui se nourrissent mutuellement. Souvent, les héros sont tellement opposés que l’on sent dès le début que cela ne se résoudra qu’à travers un magnétisme puissant. Or, je reste persuadée que la meilleure tension qu’un auteur puisse créer, c’est celle de l’incertitude.

Moi aussi, je vous aurais écrit si j’avais su trouver les mots pour vous exprimer tout ce que je ressens. Une mer d’encre n’y suffirait pas.

La Fantasy existentielle de Gabriel Katz

Je ne m’éloigne jamais bien longtemps de mes premières amours, et la Fantasy en fait incontestablement partie. Gabriel Katz est un auteur que j’adore. J’ai eu la chance de le rencontrer en Avril, au festival Trolls et Légendes, et c’est un moment qui restera gravé en moi. Sa Fantasy est sombre et lumineuse en même temps, et elle déborde d’enjeux qui font écho à notre époque. Lire Aeternia a donc été pour moi une piqûre de rappel : l’imaginaire doit servir à éveiller les réflexions.

L’ambition, comme une vague, peut très bien se briser sur un écueil.

« La nuit ne communique pas avec le jour. Elle y brûle. On la porte au bûcher à l’aube. Et avec elle ses gens, les buveurs, les poètes, les amants. »

Ceux qui me connaissent savent que la poésie est mon genre de cœur. D’ailleurs, parler de genre n’est pas lui rendre hommage. Pour moi, elle est davantage une posture créative, un œil, une manière de déconstruire sa vision du monde. Et je déplore souvent le manque de sensibilité poétique dans les romans que je lis. Comme si un roman se devait d’être littéral pour être compris et apprécié. Heureusement, tous les auteurs n’en font pas l’économie. Si Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants n’avait pas le synopsis pour me plaire, il a su me séduire par sa plume incroyablement poétique. Il m’a rappelé, en même temps, que je m’étais promis d’accorder plus de place à la poésie sur mon blog, et que ce n’est toujours pas fait !

Souvent on souhaite la répétition des choses ; on désire revivre un moment échappé, revenir sur un geste manqué ou une parole non prononcée ; on s’efforce de retrouver les sons restés dans la gorge, la caresse que l’on n’a pas osé donner, le serrement de poitrine disparu à jamais.

 

Et vous, quels livres vous ont marqués en 2017 ? Quelles autres inspirations sont venues nourrir votre pratique de l’écriture ?

 

Photo de couverture by Antony Xia on Unsplash

4 commentaires sur “Flashback sur mes inspirations 2017 #2

  1. Le Cirque des Rêves <3 Les Fiancés de l'Hiver <3 Je n'ai pas lu Nord et Sud mais j'avais beaucoup aimé la série ! Cette belle communauté de goûts me donne envie d'aller jeter un oeil aux deux autres livres que tu conseilles. Je suis a priori plus tentée par la fantasy que par la poésie mais j'essaierai de feuilleter ce livre pour voir si ça peut me plaire. Merci pour le partage !

    1. Oui j’ai l’impression qu’on a pas mal de goûts livresques en commun ! Du coup, je vais suivre à la loupe tes recommandations. <3
      Le dernier n'est pas vraiment de la poésie, c'est un roman, mais l'écriture est extrêmement imagée. Jettes-y un petit coup d’œil, il vaut le coup !

  2. Salut 🙂
    Je n’ai pas lu ces livres, car les romances ne sont pas son genre préféré, mais j’ai aimé ton article à propos d’écrire une bonne romance !
    J’espère écrire un jour également, une histoire d’amour à la fois crédible et puissante. Je suis d’accord avec toi : le lien le plus intense avec le lecteur est l’incertitude et toute la phase « avant » la déclaration des sentiments. Un peu comme dans la vraie vie 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.