Vie d'autrice

Être une autrice 2.0 : construire son image

Cela ne vous aura pas échappé : à l’heure où tant de choses passent par Internet et les réseaux sociaux, il est très important pour un.e auteur.ice (pas seulement auto-édité.e) d’y construire sa présence, son image. Si au début je pensais pouvoir m’en dispenser, je me suis vite rendu compte que je serais bien obligée d’apprendre. Je ne dis pas qu’un.e auteur.ice ne peut pas trouver son public sans en passer par là, mais j’ai plein de projets créatifs à court ou long terme qui ne pourront que bénéficier de l’appui d’une communauté, et sans communication, pas de partage.

Aujourd’hui, je vais donc aborder quelques conseils qui m’ont été utiles dans cette croisade des réseaux sociaux (car oui, c’est tout sauf naturel pour moi !) dans un article un peu différent de d’habitude mais qui, je l’espère, saura vous plaire.

Conseils préliminaires

Avant toute chose, gardez à l’esprit que je ne suis pas une spécialiste des réseaux sociaux, ni de la communication. Cet article est le fruit de nombreuses recherches et expérimentations. C’est une synthèse des conseils glanés çà et là et qui se sont révélés utiles dans la construction de ma communication et de mon image d’autrice et blogueuse.

Évidemment, il n’y a aucun impératif. Il est important que chacun trouve les plateformes avec lesquelles il est le plus à l’aise. Je suis convaincue qu’une communication efficace est un juste équilibre entre la maîtrise et la sincérité. Si vous vous forcez et n’y prenez aucun plaisir, les gens le sentiront.

Instagram

Réseau social de l’image par excellence, Instagram est sans conteste mon petit préféré. J’y ai depuis longtemps un compte personnel où je partage des photos de mes animaux, de mes voyages, de toutes les choses que j’aime… mais sans la moindre cohérence. Autant vous dire qu’à part mes ami.e.s, ça n’intéresse sans doute pas grand-monde !

Or, comme vous le savez peut-être, Instagram durcit de plus en plus les règles de son algorithme. Impossible d’avoir une quelconque visibilité sans une réelle stratégie éditoriale. J’ai donc créé un second compte dédié à mes activités d’autrice et blogueuse. L’objectif ? Intégrer une communauté où partager du contenu en lien avec l’écriture, tout en conservant l’idée d’une complémentarité avec ce blog.

  • J’ai choisi d’utiliser mon vrai nom comme pseudonyme. C’est celui sous lequel je compte publier mes romans. Je trouve que c’est important que les gens puissent faire le lien rapidement entre les différentes plateformes où je suis présente.
  • J’y ai accolé le terme « autrice », qui annonce clairement la nature du contenu que je partagerai sur le compte. C’est déjà, en soi, un début de ligne éditoriale.
  • Dans le sous-titre, inutile de répéter mon nom complet. Comme le conseille Christelle Lebailly, il vaut mieux donner plus d’informations sur soi, en quelques mots percutants. J’aurais pu mettre « Autrice et blogueuse » mais j’ai choisi « Autrice Fantasy » pour orienter les lecteurs.
  • J’ai défini plusieurs thématiques de Stories, pour lesquelles j’ai créé des images de couverture raccord avec l’univers visuel de mon feed, entre les plantes et l’écriture.
  • J’ai défini mon feed par une alternance entre trois types de publications : une photo, une inspiration, une photo, un article. Visuellement, cela me correspond, tout en étant cohérent.
  • Enfin, je fais mes propres photographies. C’est une autre de mes passions et je trouve que cela marque une touche plus personnelle : c’est vraiment une plongée dans mon univers d’autrice.

Je n’en suis encore qu’aux balbutiements de mon compte, mais je suis assez fière de ma progression, 144 abonnés en un mois. Et surtout, je me reconnais dans mon feed. Tout cela m’a permis de faire la connaissance de la communauté des auteurs d’Instagram et je dois dire que c’est un plaisir quotidien de partager leur progression !

Pinterest

Là encore, c’est un réseau qui fonctionne essentiellement par l’image, un peu comme un moteur de recherche. Je l’utilisais très mal avant de tomber sur l’article de L’Astre et la Plume, qui m’a aidée à mettre de l’ordre dans tout ça. Je ne pense pas avoir encore totalement optimisé mon profil mais je suis contente de son rendu actuel.

  • J’ai créé des couvertures au style uniformisé pour les articles de mon blog, ainsi qu’un tableau spécifique.
  • Au lieu de regrouper tous mes pins dans un unique tableau sur le sujet de l’écriture, j’ai créé des thématiques spécifiques : « Écriture – Femmes et féminismes », « Écriture – Personnages », « Écriture – Dialogues »… Astrid conseille d’avoir une cinquantaine de pins par tableau, je n’en suis pas là, mais petit à petit, j’y arriverai.
  • J’ai relié mon compte Pinterest à mon compte Instagram ainsi qu’à ce blog. J’espère ainsi avoir accès à des statistiques plus précises sur mes épingles.

Suivre ces conseils m’a déjà permis de gagner quelques abonnés. Certaines de mes propres épingles ont été enregistrées, notamment celle sur les personnages féminins. Cela va sans doute générer du trafic sur ce blog. C’est d’ailleurs très intéressant de constater que mon tableau qui fonctionne le mieux est « Écriture – Idées de noms » ; comme quoi, je ne dois pas être la seule à galérer pour nommer ses personnages !

Pour la suite…

Comme vous le voyez, tout cela est encore très sommaire. Je sais qu’il y a plein d’autres choses que je pourrais faire, comme créer une Newsletter, une page Facebook, ou améliorer mon utilisation de Twitter, mais je n’arrive pas à m’approprier ces idées. Il est important pour moi que ma communication me ressemble, mais aussi que toutes mes plateformes soient complémentaires. Si c’est pour répéter partout la même chose, cela n’a aucun intérêt, ni pour moi ni pour les gens qui me suivent.

À ce stade, vous devez vous dire que tout cela est très chronophage… et vous n’avez pas tort. Preuve en est : le temps de construire ces comptes, j’ai été moins active par ici. Mais j’ai d’ores et déjà trouvé des outils qui me permettent de gagner un temps fou. Je vous les garde pour un prochain article !

Et vous ? Quelle utilisation faites-vous des réseaux sociaux ? Est-ce quelque chose dont vous vous souciez ?

Photo by Austin Distel on Unsplash

7 Comments

  • Flowrale

    Un article encore très intéressant. Je trouve que tu gères très bien ton instagram, j’adore découvrir tes nouvelles publications.
    Pour Pinterest, j’y suis moins à l’aise pour les articles. Je pense que je ne me lancerai pas dessus en communication °° Par contre en utilisateur oui.

    Toujours un plaisir de te lire !

    Flowrale

    • Elodie

      Merci beaucoup à toi ! Je ne suis pas encore une pro de tout ça mais à force de glaner des conseils à droite à gauche, je commence à voir ce qu’il ne faut pas faire ! En tout cas j’aime beaucoup Instagram, c’est ma plateforme chouchou, je suis contente de commencer à comprendre les ficelles.

  • Coralie

    Le petit teaser que tu fais pour le prochain article !!!
    J’aime beaucoup voir réunies en un article tous les petits conseils que tu as glané partout. Tu gères ton Instagram d’une main de maître et j’envisage d’adopter tout ça pour mon compte.
    Je ne me sers pas de Pinterest comme un outil de partage, mais comme une grosse banque de données d’inspiration… j’ai du mal à voir ce que moi, je pourrais offrir aux autre sur ce réseau.
    En tout cas, super article ! Merci beaucoup !

    • Elodie

      Merci à toi !
      J’espère que ces conseils te seront utiles ! Je trouve ça important de développer sa « communauté » sur Instagram et ailleurs quand on est autrice (même si « communauté » est peut-être un mot trop grand pour moi haha).

  • Kea Ring

    Hello, j’ai découvert ce blog grâce à Instagram donc oui c’est bien utile ahah. Alors moi aussi c’est vraiment pas naturel les réseaux sociaux mais comme tu l’as bien expliqué c’est essentiel quand on souhaite être autrice pour développer une communauté. Alors perso, j’ai investi Insta, facebook et Twitter où je galère grave et Pinterest qui est ma très bonne surprise où je cartonne. D’ailleurs l’essentiel de mon trafic vient de Pinterest. Après j’aimerais avoir davantage d’intéractions donc j’essaye d’être plus régulière, mais clairement ce n’est pas facile.

    • Elodie

      Je suis ravie que tu aies découvert le blog via Instagram, ça prouve que ce que je fais fonctionne à peu près ! J’ai beaucoup de mal avec Facebook, et je crois que je n’ai pas encore totalement optimisé Pinterest, mais je continue à glaner des astuces çà et là !

      Merci pour ton commentaire en tout cas !

  • hellyssandre

    Ce que tu fais avec Instagram est vraiment génial et je pense que tu vas réussir à te donner la visibilité que tu cherches. Cet article est super complet, bien construit et très intéressant. Je n’utilise aucun réseaux sociaux pour me promouvoir. Je n’ai juste pas les idées pour le faire. En fait je n’ai rien à promouvoir non plus hahah. Bref, merci pour cet article bien pertinent.

    Éphé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :